Actualités

Actualités

Retrouvez les dernières Actualités liées au Marché de l’Agroalimentaire !

6 vf
1 mars 2017

Pourquoi la Génération Z va changer l’industrie agroalimentaire française ?

La Génération Z (enfants nés à partir de 1995) est la première génération qui va réellement être disruptive par rapport aux générations précédentes qui étaient plus « linéaires » dans leurs comportements et usages alimentaires, et elle constituera la majorité des consommateurs à partir de 2020. Initiées par la Génération Y (enfants nés entre 1978 et 1994), la Génération Z s’approprie et amplifie des revendications alimentaires portées par des (r)évolutions démographiques, sociologiques, économiques et environnementales… (Source : sylvain.zaffaroni.com)

Voir plus
3 vf

Des robots plus performants et plus intelligents qui réinventent l’industrie !

Les robots font partie du quotidien des industriels depuis de très longues années. Seulement, la digitalisation galopante et l’apparition du concept d’industrie du futur proposent une autre vision de la robotique au sein de l’entreprise. De plus en plus intelligent, de plus en plus autonome, le robot industriel réinvente littéralement l’usine ! Le cliché du robot industriel est généralement associé à de simples outils, de type bras articulé permettant d’automatiser certaines tâches pénibles sur les lignes de production. Il est perçu comme un outil de gain de productivité. Seulement, l’évolution ultra rapide des applications industrielles révolutionne progressivement la valeur ajoutée de ces équipements. Analyse des mouvements, des déplacements, capteurs en tous genres permettent au robot d’optimiser de plus en plus son « travail » dans la chaîne de production. De même, une forme d’intelligence lui permet de se diagnostiquer de façon prédictive et ainsi d’accompagner, dans leurs prises de décision, les hommes qui doivent (encore) intervenir pour leur maintenance… (Source : lejournaldeleco.fr)

Voir plus
4 vf

Agroalimentaire. Le Normand Nutrifish valorise les restes de poisson!

Têtes, arêtes, peaux et flancs de poissons. Ces produits sont souvent délaissés par le consommateur, car considérés comme moins nobles que le filet. Ils représentent pourtant plus de la moitié du poisson et sont comestibles… mais deviennent la plupart du temps de la farine animale. Nutrifish, entreprise créée en 2010 à Cherbourg (Manche), les revalorise pour en faire de la pulpe, de l’huile, ou de la poudre de poisson, destinées à être utilisés dans des préparations culinaires, dans des compléments alimentaires ou pour aromatiser. L’usine a commencé la production au début de l’année. Là-bas les « déchets » de poissons pêchés la veille, appelés coproduits, sont entreposés dans une immense chambre froide en attendant d’être transformés le jour même de leur réception. « Nous sommes les seuls en Europe à avoir ces quatre processus de transformation des coproduits du poisson dans une seule usine, avance Franck Gouix, président de Nutrifish. Nous traitons 100 % des coproduits de poisson pour un produit fini, entièrement à destination humaine. »… (Source : Ouest-France.fr)

Voir plus
5 vf

La ruée vers le Bio !

Pour s’adapter aux nouvelles demandes des consommateurs, les acteurs traditionnels et les pure players de l’agroalimentaire se convertissent à l’alimentation biologique. Le bio révolutionne non seulement la production, mais aussi le modèle économique, la R & D et même les circuits de distribution. Il n’est plus l’apanage de quelques marques spécialisées, ciblant les farouches opposants à l’agriculture intensive et les « bobos » urbains. Le Grenelle de l’environnement est passé par là, affichant l’ambition d’introduire 20 % de denrées issues de l’agriculture biologique dans la restauration collective d’ici à 2020. Certes, au 30 juin 2016, seules 5,8 % des surfaces agricoles utiles de l’Hexagone étaient converties. Et le bio ne représente encore que 3 % de la consommation alimentaire en France, contre 7 à 8 % au Danemark et en Suisse. Mais le mouvement est lancé et s’accélère. La croissance annuelle varie entre 6 et 11 % depuis une décennie. Elle a même atteint 16,5 % l’an passé, pour un marché français pesant désormais 6,9 milliards d’euros… (Source : usinenouvelle.com)

Voir plus
7 vf

La transformation digitale des entreprises passe par une transformation humaine!

Adoptez le digital, adaptez vos collaborateurs ! Nous sommes conscients que l’humain ne doit pas s’adapter à l’outil mais bien l’inverse. Cependant, l’arrivée massive du digital dans nos vies professionnelles comme personnelles, quelques soient nos activités, entraine des évolutions comportementales que l’humain doit pouvoir s’approprier. Il est impensable aujourd’hui de « résister » à ces transformations structurelles qu’entraine la digitalisation de nos flux de communication, de nos stockages d’information, de notre organisation. En d’autres termes, la transformation humaine devient une conséquence intrinsèque de ces évolutions technologiques. (Source : lesechos.fr)

Voir plus
2 vf

Les packagings alimentaires en six tendances

Les industriels de l’alimentaire ne cessent de faire évoluer l’emballage de leurs produits. Six tendances de fond redessinent les paquets : la réduction à la source avec moins de couches et de suremballages, l’emballage intelligent, simplicité et authenticité alliés à une meilleure transparence (exemple : la marque du consommateur), la personnalisation des produits s’appuyant sur un mix emballage minimaliste sans oublier l’aspect santé et plaisir, le PET optimisant les coûts et pour lequel la fédération de la plasturgie s’est mise en quête active d’une solution de recyclage plus efficace, avec les acteurs concernés. Enfin, les recettes en kit, les « prêts à » très tendances avec par exemple l’assemblage de sachets pré-dosés… (Source : Strategies.fr)

Voir plus
BPI innovation vf
1 février 2017

Les tendances marquantes de l’Innovation en 2016 !

Agriculture connectée et durable, FoodTech, Biotechnologies, Nouvelles sources de protéines, Innovation sociale… quelles sont les tendances importantes de l’innovation qui ont marqué l’année 2016 dans le secteur agroalimentaire ? BPI France nous en présente les grandes lignes… (Source : BPI France)

Voir plus
Investissement construction vf

Construction d’usines : le top 5 des chantiers 2017

Nous en avons dénombré 100 ! Il s’agit des chantiers 2017 de nouvelles usines et extensions, qui s’achèveront ou démarreront cette année. Une enquête exclusive menée par la rédaction de Process Alimentaire parue dans le numéro de février. Voici les 5 chantiers d’envergure qui en sont extraits. Ils illustrent, chacun à leur manière, des besoins accrus en capacité de production nés d’une demande européenne et mondiale. Cela, sur cinq marchés différents : les viennoiseries surgelées, le vin, les alternatives à base de soja, la mozzarella et le lait infantile… (Source : processalimentaire.com)

Voir plus
CEA Metz vf

CEA Tech Metz inaugure une plateforme sur l’industrie du futur

Les défis que doivent relever les usines aujourd’hui sont complexes : flexibilité à la commande, agilité de reconfiguration des postes de travail, productivité, investissement progressif contrôlé, connectivité des systèmes et surtout place de l’homme. Ils requièrent un saut technologique conséquent, une réorganisation des postes et des flux. Au cœur du pôle industriel de PSA Trémery-Metz, le CEA lance une nouvelle plateforme technologique inaugurée fin janvier visant à structurer une filière « Usine du Futur » d’excellence dans la Région Grand Est. Cette « Usine du Futur » FFLOR (pour Future Factory @ Lorraine) offre aux industriels, quel que soit leur secteur d’activité et quelle que soit leur taille, la possibilité d’améliorer et de faciliter leurs processus de production en testant puis en validant les nouveaux concepts de l’usine de demain. Au service de la compétitivité de l’industrie française, elle répond à la mission du CEA et notamment à son action régionale portée par CEA Tech qui en s’insérant dans un dispositif local d’ensemble, avec un rôle précis et complémentaire des autres acteurs scientifiques et économiques, apporte une nouvelle impulsion dans le but d’augmenter la diffusion technologique et de compétences dans le tissu industriel… (Source : cea-tech.fr)

Voir plus
Réalité Virtuelle

Réalité virtuelle : cinq usages concrets dans l’industrie

Utilisée depuis une vingtaine d’années par les industriels de nombreux secteurs, géants de l’aéronautique et des transports en tête, pour optimiser leurs processus et diminuer leurs coûts de production, la réalité virtuelle commence à faire son entrée dans l’industrie agroalimentaire. Elle consiste à simuler la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels. Environnement avec lequel l’utilisateur peut interagir grâce à un casque de réalité virtuelle (Oculus) et, le cas échéant, des manettes. « De plus en plus accessible, cette technologie offre d’immenses perspectives aux professionnels du secteur qui prennent progressivement conscience de ses atouts et de la multiplicité des usages possibles, confirme Christophe Gouet, chez de projet chez MiddleVR, entreprise spécialiste du sujet… (Source : processalimentaire.com)

Voir plus