6 mars 2017

Interview Sophie de Reynal, directrice marketing, Club PAI

« Praticité, plaisir, santé, naturalité et développement durable, des tendances de fond qui dominent depuis plusieurs années »

Quelles sont les tendances d’évolution de l’activité des fabricants PAI et ingrédients ?

Les Paistes travaillent de plus en plus en collaboration avec leurs clients pour développer des produits sur mesure, adaptés à une application particulière. Force de proposition, ils anticipent les tendances et sont très réactifs.

 

On parle beaucoup de la croissance du segment végétal. Quels sont les grands segments de ce créneau et comment évoluent-ils ?

Les produits végétaux ont une image plus naturelle, plus saine et plus durable que les produits animaux. Portée par les végétariens, les végétariens et les flexitariens (consommateurs qui réduisent la part des produits animaux dans leur alimentation sans pour autant les supprimer totalement), la tendance à la suprématie végétale se retrouve dans la croissance des substituts de viande (un marché mondial évalué à 3,8 Mds $ en 2015 et attendu à 5,17 Mds $ en 2020 !), la croissance des substituts de lait qui devraient atteindre les 19,5 Mds $ d’ici 2019 (boissons végétales, yaourts au lait de coco, alternatives végétales au fromage…), mais aussi forte progression des superfoods : superfruit, céréales anciennes (quinoa, épeautre, teff, …), superseed (Chia, sésame, amarante, …), légumineuses (lentilles, pois, …), légumes (Kale, betterave,…) et algues (spiruline, chlorelle, …). Les grands intervenants se lancent sur le marché (Carrefour, Herta, Fleury Michon, Leclerc, Super U, …)

 

S’agit-il aussi pour eux de travailler sur la réassurance, pour gagner la confiance des consommateurs ?

Les consommateurs français ont développé une hypersensibilité au risque perçu entre alimentation et santé : 79 % jugent probable le risque que les aliments nuisent à leur santé. C’est 20 points de plus qu’en 2012 ! (moyenne autres pays 50 – 55 %). Ils attendent donc davantage de transparence de la part des industriels, mais aussi des produits plus simples et plus naturels…

 

Y a-t-il une tendance alimentaire forte qui se dégage aujourd’hui ?

Il y a cinq tendances de fond qui dominent depuis plusieurs années : Praticité, plaisir, santé, naturalité et développement durable. Parmi les sous-tendances qui dominent le marché en ce moment, on retrouve la suprématie végétale, la naturalité, le “Made In” (besoin de connaître l’origine du produit, consommation locale, …), le “Back to Balance” : une alimentation meilleure pour la santé mais avec le rejet des diktats nutritionnels, les nouvelles expériences sensorielles (mélanges des goûts, des textures, des couleurs,…).

Propos recueillis par N. Hennebique

En savoir plus : Cliquez ici